Cassandro, The Exotico !

De Marie Losier
France - 2018
1h13
documentaire
VOST
diffusion : 2018
S
P

Dans le monde flamboyant de la Lucha Libre, Cassandro est une star incontournable. Il est le roi des Exóticos, ces catcheurs mexicains travestis. Malgré ses mises en plis et ses paupières maquillées, Cassandro est un homme de combat extrême, maintes fois Champion du Monde, qui pousse son corps aux limites du possible. Après 26 ans de vols planés sur le ring, Cassandro est en miettes, le corps pulvérisé et le moral laminé par un passé traumatique. Il ne veut cependant pas s’arrêter ni s’éloigner du feu des projecteurs...

Critiques

  • Film atypique et sensible sur le destin d’un rêveur complexé devenu icône transgenre à la Divine. Cassandro the Exotico !, sans jamais se contenter de son seul sujet, est surtout un documentaire profondément cinématographique qui superpose plusieurs années d’archives intimes et explore sans cesse le mythe de son personnage. Entre autres tableaux fantaisistes et catch endiablé, ce que Marie Losier nous donne à voir est très précieux puisqu’il s’agit aussi de l’apprivoisement mutuel entre un cinéaste et son sujet. www.cinematraque.com

  • Marie Losier a pour habitude de filmer de grands excentriques, mais a le don de mettre en avant l’universel au sein de la singularité de chacun. Cela tient aussi à son choix de personnages ayant des talents de conteur, qui savent se livrer avec distance et clairvoyance. Ce portrait d’un champion de lucha libre est donc aussi l’histoire d’un homme qui a œuvré pour le respect des homosexuels dans son pays. Qui se nourrit de la lumière des projecteurs. Qui a surmonté des addictions. Qui semble trouver une libération dans la souffrance. Qui doit accepter de vieillir. Autant de réalités suffisamment partagées pour que le film rejoigne ces grands portraits qui ont su, en écoutant et regardant une seule personne, se faire l’écho de tout un pan de l’expérience humaine. www.critikat.com

  • Derrière cette figure inédite, atypique, se trouve le cheminement d'un individu pour trouver sa place dans la société, luttant constamment contre l'ostracisation de la pensée dominante à l'égard de pulsions de vie si violemment marginalisées. Marie Losier réussit avec son dispositif cinématographique, sa sensibilité, sa conscience humaniste de l'autre à réaliser un portrait qui respecte les personnages qu'un individu souhaite jouer pour mieux livrer cette subtile part intime intérieure. […] Si ce miracle cinématographique s'est produit, c'est qu'il vient aussi de ce choix de mise en scène subtil où le spectateur est invité à vivre un film de famille. blogs.mediapart.fr

Prochaines séances