Les affameurs

De Anthony Mann
Avec James Stewart, Arthur Kennedy, Rock Hudson
VERSION RESTAURÉE
USA - 1952
1h31
western
VOST
diffusion : 2019
E
P

Deux hommes au passé trouble, Glyn McLyntock et son ami Emerson Cole, escortent la longue marche d'un convoi de pionniers. Arrivés à Portland, les fermiers achètent des vivres et du bétail que Hendricks, un négociant de la ville, promet d'envoyer avant l'automne. Les mois passent et la livraison se fait attendre. McLyntock alors retourne à Portland avec Baile, le chef du convoi. Ils découvrent une ville en proie à la fièvre de l'or. Hendricks, qui prospère en spéculant sur ce qu'il vend aux prospecteurs, refuse de livrer la marchandise. Cole et McLyntock s'en emparent de force. Mais les vivres suscitent la convoitise de tous...

La projection du lundi 4 mars sera précédée d’un pot convivial (dès 20h40) et d’une présentation.

Critiques

  • Western atypique par sa volonté de bouleverser quelques clichés, Les affameurs demeure une œuvre magistrale par sa réalisation, à la fois discrète et d’une redoutable efficacité. www.avoir-alire.com

  • Les Affameurs est le premier film en Technicolor de Mann, qui célèbre les paysages de l’Ouest sauvage mais s’attache surtout à décrire les mouvements des corps et des âmes. […] James Stewart incarne un homme au passé trouble, hanté par la violence, qui trouve dans une épreuve presque surhumaine la voie de la rédemption. Les Affameurs est aussi un western psychologique sur l’amitié virile et la trahison. L’intrigue sentimentale est supplantée par la relation ambiguë entre deux aventuriers, Stewart et Arthur Kennedy, alter ego chez qui la part d’ombre finira par triompher. Les Affameurs permet de vérifier une fois de plus que Stewart était l’un des meilleurs acteurs du monde. www.arte.tv